Newsletter de Sandrine Mulas/ INVITATION EXPOSITION

logo sand mulas


 

LA PHOTO DE LA SEMAINE :


Photo extraite de la série BIGFIVE.CITY #urbanswirling

L'ACTUALITE :

J'ai l'honneur d'avoir été sélectionnée pour exposer au Salon international d'art "Artshopping" dans l'espace "Photoshopping" au Carrousel du Louvre, le Week end du 21-22 Octobre 2017.

Ma fierté : une de mes photos illustre cette invitation - Téléchargez l'invitation en pièce jointe.

Mon cadeau pour vous : en exclusivité, je vous dévoile la photo qui m'a permis de réaliser cette création colorée :
>
Cette photo a été réalisée à Neal’s Yard, le  quartier acidulé de Londres, caché derrière le très touristique Covent Garden.

BIGFIVE.CITY

#urbanswirling


 

LE DO IT YOURSELF DE LA SEMAINE :
Réaliser un pied de stabilisation pour Smartphone :
Materiel :
-2 pinces à dessin
-Ma carte de visite (d'où la nécessité de l'avoir toujours à portée de main)
Et voilà le résultat :



 

LE PHOTOGRAPHE QUI M'INSPIRE : WILLY RONIS



Né le 14 août 1910 à Paris et mort le 11 septembre 2009 à Paris, est un photographe français.
Il est l’un des représentants les plus éminents de ce que
l’on a appelé par la suite la photographie humaniste.
"Je n’ai jamais poursuivi l’insolite, le jamais vu, l’extraordinaire, mais bien ce qu’il y a de plus typique
dans notre existence quotidienne... ”


Témoin d’un Paris maintenant oublié, celui des années 50, il restitue l’atmosphère des Halles, du marché des Puces, de Montparnasse, de Ménilmontant, mais étant un militant politique engagé, il saura aussi rendre les combats du Front Populaire, des manifestations, des grèves dans des usines, auxquelles il avait un accès privilégié de par ses amitiés ouvrières. En effet, il travaillait aussi pour un hebdomadaire illustré du Parti Communiste Français, "Regards".

Willy Ronis aura su allier les travaux de commande et ses recherches plus personnelles. Il sera aussi un enseignant reconnu sur la technique de la photographie, car pour lui la pédagogie était un ressourcement, surtout quand on avait peu à peu oublié son travail pendant plus de trente ans.
Le petit parisien
Il a photographié au plus près de la vie quotidienne, de cette douce banalité qui entoure nos destins: scènes de rues saisies à l’instant, quartiers de Paris enluminés de tendresse,  la vie sociale avec sa dureté et sa fraternité, ses grèves, et toujours son regard saura transmettre une émotion, un regard amical. Gentil, trop gentil sans doute parfois, il voulait gommer la méchanceté du monde, quitte à trop idéaliser celui-ci.

« J’ai la mémoire de toutes mes photos, elles forment le tissu de ma vie et parfois, bien sûr, elles se font des signes par-delà les années. Elles se répondent, elles conversent, elles tissent des secrets. »

Conseil lecture :


Pour en en savoir plus :
- http://www.photogriffon.com/les-maitres-de-la-photographie/Willy-RONIS/Maitre-de-la-photo-Willy-ronis.html

- http://www.espritsnomades.com/artsplastiques/ronis/ronis.html


LE BONUS DE LA SEMAINE :

Vous trouverez en pièce jointe de cette newsletter, une invitation pour 2 personnes pour le salon "Artshopping-Photoshopping"
(à imprimer et présenter à l'accueil).



T-shirt Skull

Le t-shirt Skull ( Crane)

T-shirt Albator

Le t-shirt Albator

T-shirt oeil

Le t-shirt oeil

T-shirt Firetag

Le t-shirt Firetag


 
footer
Cliquez ici pour visualiser en ligne
Vous recevez ce mail car vous êtes en contact avec Sandrine Mulas. cependant si vous voulez vous désabonner , cliquez sur ce lien
Powered by AcyMailing
Pièce jointe
invitation_photo_70x180_1.jpg